Cuisine centrale

[LILLE 59]



Maître d’ouvrage Ville de Lille
Maîtrise d’œuvre  Conception G.O-architectes –  BET  TPFI (SNC LAVALIN) – BET QUIDORT – BET Symoé – BET Flandres Analyses Constructeur Mandataire Rabot Dutilleul Construction
Programme Construction d’une Cuisine Centrale à LILLE 15 000 repas / jour + Maintenance
Calendrier Livré en juin 2016
Surface 4813 m² SHON
Montant des travaux + Maintenance 15 M€ HT
Performance énergétique RT 2012 pour les bureaux et restauration
Démarche HQE


ccl-goarchitectes-exterieur1-photo-jonathan-alexandre

Puiser sa force du sol, utiliser la matière déplacée pour modeler le projet et ses abords, rassembler les énergies et les faire se concentrer afin d’optimiser le projet jusqu’à son essentiel. Privilégier l’utile sans oublier l’agréable, conforter les temps , les espaces et le travail afin que le plaisir passe dans le produit. Permettre du changement, de l’innovation, de l’improvisation, afin de combler l’appétit mais aussi l’envie, la curiosité, le corps et l’esprit.

Le site de la future cuisine centrale s’inscrit dans la ceinture lilloise comprise entre les boulevards extérieurs, le périphérique et les voies ferrées. Il s’agit actuellement d’une zone de renouvellement urbain majeur démarrée sous l’impulsion d’Euralille, bien que cette zone a déjà été sensiblement transformée et urbanisée après guerre et encore bien avant avait été l’une des limites de la ville fortifiée (en 1910, était édifié sur le site une partie des murailles « VAUBAN », projet déjà tellurique) Aujourd’hui, cette zone se caractérise par la présence de grands équipements et par une forte présence des infrastructures routières et ferrées.

Ces infrastructures façonnent un paysage à la topographie nécessaire, utile, et artificielle, contrastant avec le tissu lillois globalement plan.

L’élément végétal y est fortement présent. Il s’agit donc d’un paysage artificiel et façonné, d’une nature reconstruite.

L’intégration d’un process est l’enjeu principal du projet architectural.

Pour ce faire nous avons privilégié une approche fonctionnelle.  Le concept est dérivé du pragmatisme nécessaire au process. Celui-ci met en place et intègre la fabrication du lieu et sa propre genèse conceptuelle. C’est la nécessité de créer du bâti qui énonce le concept. Cette seule complexité engendre le projet. On soulève un terrain, créant ainsi un espace utile. On y stratifie le programme et on repose le terrain (toit végétal) au dessus du programme.

Notre projet pour la future cuisine centrale s’inscrit dans cette logique de nature façonnée depuis le concept de l’aménagement du site, jusqu’à la conception du bâtiment et y compris dans la prise en compte de la biodiversité, que cette opération met en valeur et préserve, en créant une sorte d’Olympe reservé à la faune et la flore présentes sur le site originel.

La Cuisine Centrale de Lille sera un moment partagé.

Elle comblera les besoins et permettra aux équipes du personnel de se plonger chaque jour dans une nouvelle expérience, culinaire mais pas seulement.

Les lieux ont été imaginé afin de permettre un rapport direct et quasi constant aux extérieurs, à l’environnement.

La lumière naturelle pénètre largement dans les lieux de travail.

De larges baies et le traitement des seuils parfaitement rectiligne installent un continuum spatial entre les bureaux, la zone de restauration  et le parc.

Cette relation avec les éléments permet chaque jour un paysage renouvelé, une expérience différente.


 

ccl-goarchitectes-exterieur7-photo-jonathan-alexandreccl-goarchitectes-exterieur6-photo-jonathan-alexandre CCL-GOInterieurSallederestaurationCCL-GO-InterieurZonedeconditionnementchaud1CCL-GO-InterieurZonedeconditionnementchaud2CCL-GO-InterieurZonedeconditionnementfroid